Lundi 18 Juin 2018
 

A la Une

Rapport annuel de l’ONUG

Article paru sur le site de l’office des Nations Unies à Genève le 10/03/2017

L’année 2016 a été une année phare pour l’Organisation des Nations Unies, qui s’est employée à aider ses États Membres à mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030, notre plan d’action collectif pour un monde plus sûr, juste et durable.

Si l’année écoulée a mis à rude épreuve l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires, elle a également montré que l’esprit de la collaboration internationale était bien vivant. L’Accord de Paris a été signé par un nombre record d’États Membres et est entré en vigueur moins d’un an après sa signature. C’est le même enthousiasme qui a poussé les États Membres à adopter le Programme 2030, véritable appel à la solidarité mondiale.

Lire le rapport (en anglais)

Depuis plus de 150 ans, les représentants du monde entier se réunissent sur les rives du lac Léman, à Genève, pour relever les défis les plus grands. Au cœur de la Genève internationale, l’Office des Nations Unies à Genève rassemble une combinaison unique d’acteurs et fournit l’appui indispensable au maintien d’un dialogue constructif, à l’émergence d’idées novatrice et à l’action concertée.


Sur le même sujet

La Suisse à la pointe de la diplomatie de l’eau

14/09/2017. «Si deux pays arrivent à s’entendre sur la gestion de l’eau, ils ne se feront plus jamais la guerre.» Cette conviction exprimée par Danilo Türk symbolise l’initiative lancée à Genève pour faire de l’eau un instrument de paix, plutôt qu’un motif de conflit dans un monde qui n’en manque pas.

Un guide à l’usage des travailleurs de l’humanitaire

24/02/2012. Face aux difficultés de l’accès humanitaire, le gouvernement Suisse lance une initiative en 2009 : développer des ressources pratiques sur l’accès humanitaire dans les pays en proie aux conflits armés.

« Conférence internationale sur la liberté, la citoyenneté, la diversité et la complémentarité ».

28/04/2017. Lors de son voyage en Égypte, le pape François s’est penché sur le dialogue islamo-chrétien. À travers cette visite, il est venu soutenir les chrétiens du Moyen-Orient.