Mercredi 28 Juin 2017
 

A la Une

Cuba, un modèle de résilience pour les Caraïbes

25/02/2015. Avec 36 millions d’habitants, les Caraïbes regroupent diverses langues et cultures, îles petites et grandes, villes côtières et villages de montagne. Malgré cette diversité, la région a un point en commun : son exposition aux ouragans.

Après le passage de Sandy en 2012 et face aux aggravations des phénomèmes de ce type le gouvernement cubain collabore avec PNUD depuis 2005 pour mettre en place des centres de gestion des risques de catastrophe (RRMC).

Le modèle des centres repose sur la promotion du processus décisionnel local, des systèmes d’alerte précoce coordonnés, une gestion efficace des base de données et de la cartographie ainsi qu’une bonne préparation communautaire.Les RRMC cubains ont été présentés à la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophes.

Lire l’article sur le site du Programme des Nations Unies pour le développement


Sur le même sujet

Partenariats humanitaires : la réalité entre pratique et théorie

Janvier 2015. Plus d’un an après le passage dévastateur du typhon Haiyan sur une partie des Philippines, cet article met en lumière les progrès et les lacunes dans la gestion de l’urgence humanitaire après la catastrophe.

Renforcer la résilience des plus vulnérables face aux risques climatiques et aux catastrophes

05/01/2016. Gérée par la Banque mondiale, la GFDRR est un partenariat mondial qui a pour mission d’aider les pays en développement à s’adapter au changement climatique.

Les défis à relever après la catastrophe de Fukushima

Mars 2015. Ce rapport proposé par le CCNE aborde le sujet des catastrophes nucléaires.