Mardi 16 Octobre 2018
 

A la Une

Un pas de plus vers une collaboration privé – public

Janvier 2015. Cet article écrit par Serena Brown (Initiative pour le développement mondial, KPMG International) revient sur la collaboration mise en place entre le secteur privé et les acteurs locaux et gouvernementaux lors du passage du Typhoon Haiyan aux Philippines. Le secteur privé a proposé une réponse humanitaire rapide et efficace. Les entreprises privées étaient souvent les premières intervenantes, tirant parti de leurs réseaux. Elles ont également fourni des financements, investis dans la réparation et la construction des maisons, des écoles, des établissements de santé et d’autres infrastructures.

Comme le souligne l’auteur,  la collaboration entre le secteur privé, le gouvernement et la société civile est sur la bonne trajectoire. Le typhon Haiyan a permis d’accélérer ces changements positifs : gestion des catastrophes et réduction des risques en construisant un système fondé sur le partage des compétences.

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN


Sur le même sujet

L’avenir de la sécurité dans les villes « globales »

22/03/2016. Rendre les villes résilientes contre les crises engendrées par l’Homme et les catastrophes naturelles est la clé du XXIe siècle.

Tous égaux face aux catastrophes naturelles. Vraiment ?

02/02/2017. Il apparaît que certaines régions du monde sont bien plus vulnérables que d’autres, de par leur situation géographique et leur niveau de développement.

Un programme de gestion des risques de catastrophe est lancé en Afghanistan

03/10/15. Le projet de 36 mois de 9,9 millions de dollars s’appuiera sur les efforts permanents de l’OIM pour réduire les risques que posent les catastrophes naturelles en Afghanistan.