Dimanche 20 Janvier 2019
 

A la Une

G. Chaliand : Irak et Syrie, quelle situation géopolitique et stratégique ?

Vidéo parue sur le site Diploweb le 30/05/2017 par Fabien HERBERT, Gérard CHALIAND et Pierre VERLUISE

Homme de terrain et géopoliticien, Gérard Chaliand brosse un tableau sans concession de la situation géopolitique et stratégique en Irak et en Syrie au printemps 2017.

Il répond de façon précise et sans langue de bois aux questions du Diploweb.com (8 minutes)

  • Quelles sont les idées fausses au sujet de la situation en Irak et en Syrie ?
  • La communication est un axe stratégique de l’Etat islamique (EI), les médias occidentaux en ont-ils assez conscience ?
  • Au Moyen-Orient, quels sont les jeux et les ambiguïtés des grandes puissances et des puissances régionales ?
  • Quelle est la situation géopolitique et géostratégique en Irak et en Syrie au printemps 2017 ?
  • Quelle est l’importance réelle du phénomène global du djihadisme dans la géopolitique mondiale ?

Gérard Chaliand vient de publier « Pourquoi perd-on la guerre. Un nouvel art occidental », Paris, Odile Jacob et « Terrorisme et politique », Paris CNRS édition. Propos recueillis par Pierre Verluise, docteur en géopolitique et Fabien Herbert. Images et son : Fabien Herbert. Montage : Fabien Herbert.


Sur le même sujet

La guerre de Trente Ans : Annonciatrice des crises contemporaines ?

25/09/2017. Comme au Yémen, au Sud Soudan, au Nigéria et en Somalie aujourd’hui, la première cause de mortalité n’était pas tant les opérations militaires, mais bien le délitement des structures politiques et du tissu social.

Dans un monde « chaotique », le chef de l’ONU appelle à regagner la confiance des peuples envers le multilatéralisme

18/02/2017. « Nous vivons dans un monde dangereux. Nous assistons à une multiplication de nouveaux conflits, de vieux conflits semblent ne jamais mourir – que ce soit en Afghanistan ou en Somalie » António Guterres.

Soudan du Sud : Comment l’avidité, la corruption et l’impunité ont créé des milliers de réfugiés et la famine

10/10/2016. Les attaques sauvages contre des civils ont provoqué des mouvements de population sans précédent.