Samedi 21 Octobre 2017
 

A la Une

La France se dote d’un ambassadeur des migrations

Article paru sur le site du journal Le Monde le 06/09/2017

Pascal Teixeira da Silva sera notamment chargé de travailler en amont avec les pays d’origine et de transit des migrants.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que la France se dotait d’un ambassadeur des migrations, chargé notamment de travailler avec les pays d’origine et les pays de transit des migrants.

Pascal Teixeira da Silva a été nommé ambassadeur de France des migrations et sera notamment chargé de travailler en amont avec les pays d’origine et les pays de transit des migrants, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Âgé de 59 ans, Pascal Teixeira da Silva a été notamment ambassadeur au Portugal entre 2010 et 2013 et ambassadeur en Autriche de 2014 à 2017.

La création de ce poste « un peu atypique » avait été annoncée par Emmanuel Macron le 28 août dernier, lors d’un mini-sommet euro-africain à Paris, qui avait débouché sur une nouvelle feuille de route sur la question des migrations.

« Une fonction nouvelle mais essentielle »

« Il y a eu ce choix d’avoir une fonction nouvelle mais qui est essentielle pour travailler avec les pays de transit des populations migrantes mais aussi avec des pays d’origine », a déclaré dit Christophe Castaner lors du compte rendu du conseil des ministres.

« Nous savons que c’est dans l’amont qu’il convient d’œuvrer afin de gérer les situations de tension que nous connaissons, (notamment) à la frontière libyenne », a-t-il ajouté. Il est essentiel « que nous puissions le plus en amont possible accompagner ces femmes et ces hommes qui se laissent enfermer dans une logique de migration qui est une impasse très souvent ».


Sur le même sujet

Le rétablissement et la reconstruction post-traumatiques des biens culturels du patrimoine mondial

23/03/2017. S’engager ensemble pour préserver et transmettre le patrimoine aux générations futures.

Migrants en Europe : les chiffres de l’IOM

14/06/2016. Le nombre d’arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée passe la barre des 210 000 en 2016 ; nombre de décès : 2 859

Pour un fonds d’urgence humanitaire permanent

16/05/2017. Le professeur Yves Sandoz en appelle à un sursaut de responsabilité pour venir en aide aux victimes des guerres et des famines.