Des casques blancs exfiltrés de Syrie : l’analyse de Raphaël Pitti

Article paru sur le site de la radio RCF le 25/07/2018

Florence Gault reçoit Raphaël Pitty, spécialiste de la médecine d’urgence en Syrie, alors que des membres de la défense civile syrienne opérant en zone rebelle ont été exfiltrés ce week-end.

Depuis la Syrie, plusieurs centaines de casques blancs, des secouristes opérant en zone rebelle ont été évacués avec leurs familles ce week-end, vers Israël, puis transférés en Jordanie.

Selon l’armée israélienne, ils étaient menacés d’emprisonnement ou d’exécution de la part du régime. L’opération d’exfiltration, menée à partir du plateau du Golan, territoire annexé par Israël a été préparée dans le plus grand secret alors que Damas est sur le point de reprendre les derniers secteurs contrôlés par les rebelles dans le sud du pays. Cette initiative provient des Etats-Unis, du Canada et d’autres pays occidentaux dont la France, activement associée à ces démarches selon le Quai d’Orsay.

Pour comprendre la situation, et découvrir qui sont ces casques blancs, Florence Gault reçoit ce matin Raphaël Pitti, médecin et humanitaire. Depuis 2012, il multiplie les allers-retours entre la France et la Syrie pour alerter sur le sort des civils et participer à la formation des chirurgiens syriens à la médecine d’urgence.


Sur le même sujet

Le MOAS et l’Ordre de Malte sauvent la vie des migrants

10/03/2016. Malgré la fermeture des frontières européennes, les migrants tentent toujours d’atteindre la Grèce.

Migrants : « Les ONG ont sauvé l’honneur de l’Europe en Méditerranée »

13/04/2019. Pascal Brice a été directeur, de 2012 à 2018, de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), l’organisme qui gère en France les demandes d’asile.

Pour la défense du « Philanthrocapitalisme »

21/12/2015. Cet article paru dans « The New Yorker » fait le point sur cette nouvelle tendance apparue aux Etats-Unis il y a quelques années. Explications …