Lundi 21 Janvier 2019
 

A la Une

Sommet Humanitaire mondial : la vision stratégique de l’UE

10/09/2015. Dans cet article (en anglais) la Commission européenne  propose un  « partenariat mondial pour l’action humanitaire de principe et efficace ».  

La communication définit la vision stratégique de l’UE pour remodeler l’action humanitaire avant le Sommet humanitaire mondiale en 2016.

Un objectif : construire et de renforcer les partenariats mondiaux pour progresser vers les objectifs communs de sauver des vies, de prévenir et d’alléger les souffrances et maintenir la dignité humaine.

domaine d'action UE« Le Sommet humanitaire mondial a lieu à un moment critique alors que le nombre de personnes qui souffrent des conséquences des conflits et des catastrophes naturelles augmente constamment. Les futures réponses humanitaires vont devoir s’adapter aux nouvelles réalités, nous avons donc besoin d’être audacieux dans notre pensée et d’agir de manière décisive en terme de partenariat. Le Sommet doit conclure avec des idées claires et concrètes pour préserver les populations qui ont besoin de notre aide » a déclaré Christos Stylianides, commissaire de l’UE pour l’aide humanitaire et la gestion des crises.

 

Découvrir l’article sur le site de la commission européenne

 


Sur le même sujet

Des ressources et des « mots justes » pour en finir avec l’épidémie de la maladie à virus Ebola

20/03/2015. Cette campagne « Des mots contre Ebola » vise à promouvoir des activités d’information et de sensibilisation pour réduire la peur, éviter tout relâchement de la vigilance et créer une communauté de soutien mondiale afin de parvenir à l’objectif de zéro cas d’Ebola.

Le Brexit risque de causer un déficit de 145 millions d’euros pour les ONG britanniques

29/06/2016. En 2015, les ONG britanniques ont reçu 145 millions d’euros de l’office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO).

L’humanitaire à la dérive ?

21/06/2018. « Le phénomène migratoire existe depuis la création des êtres humains et n’est pas destiné à se réduire ni même à s’arrêter. Il s’agit de prendre en compte une réalité. » Rony Brauman