Jeudi 26 Avril 2018
 

A la Une

Quelle place pour la protection de l’action humanitaire ?

Délibération du Groupe mondial de la protection (Global Protection Cluster – GPC). Cadre stratégique pour 2016-2019 – Melbourne, Australie

Ce rapport présente les principaux thèmes qui découlent d’une discussion d’une demi-journée sur la protection de l’action humanitaire à Melbourne, en Australie, le 20 Octobre 2015. Cette table ronde non officielle a réuni des professionnels, des donateurs et des universitaires ayant une implication et un engagement dans l’amélioration des résultats en matière de protection des personnes touchées par les conflits, les catastrophes et les migrations forcées.

La table ronde s’est organisée en deux parties:

  • La première partie axée sur les réponses des participants suite à l’observation de la protection,
  • La seconde partie 2 a proposée des recommandations pour le rôle du GPC et son cadre stratégique 2016-2019.

Les échanges ont principalement porté sur l’interrogation « quelle place pour la protection dans l’action humanitaire »?

Cette question rend explicite une hypothèse clé majeure derrière les échanges : plutôt que de bricoler avec le système actuel et les processus annexes qui ne suffisent pas, un changement fondamental des mentalités et des fonctionnements sont nécessaires si les acteurs humanitaires veulent influer sur les résultats de la protection des populations touchées.

Le dialogue visait à proposer une solution globale d’un point de vue pratique en mettant l’accent sur les mesures nécessaires pour apporter des changements. Le dialogue a également cherché à donner une voix aux perspectives régionales et les priorités pour l’action mondiale, en particulier dans le Pacifique.

Le Groupe mondial de la protection (Global Protection Cluster – GPC) est la principale entité chargée de la coordination des responsabilités relatives à la protection dans l’action humanitaire. Ce groupe couvre une large gamme d’activités qui visent à assurer le respect des droits de toutes les personnes, quels que soient leur âge, sexe et appartenance à un groupe social, ethnique, national, religieux ou autre. Le Groupe mondial de la protection est présidé par le HCR.

Lire les délibérations complètes (en anglais)


Sur le même sujet

Syrie : Ban Ki-moon se félicite de promesses de contribution de 10 milliards de dollars pour l’aide humanitaire et appelle à protéger les civils

04/02/2016. Le Secrétaire général de l’ONU s’est félicité des promesses de contribution lors d’une conférence internationale humanitaire sur la Syrie.

Les principales organisations médicales font équipe pour apporter de nouveaux traitements antituberculeux

19/03/2015. Les organisations internationales PIH, MSF, IRD et leur partenaire financier UNITAID ont commencé en Avril le projet « endTB », un partenariat visant à changer radicalement la gestion de la tuberculose multirésistante.

Favoriser l’intégration des personnes migrantes par l’apprentissage du français

06/04/2017. L’Ordre de Malte France accompagne des familles dans leur parcours d’intégration.