Mardi 21 Mai 2019
 

A la Une

Malteser International aide en Inde

Article publié sur le site Malterser International le 01/09/2017

Des pluies torrentielles se sont abattues en Asie du Sud au cours de la dernière mousson. De nombreuses régions en Inde, au Népal et au Bangladesh ont été inondées.

Plus de 1.200 personnes ont déjà péri dans les inondations. Le district de Saharsa, en Inde, à la frontière avec le Népal, n’avait pas connu de telles inondations depuis des années. Les villages, routes et champs sont sous les eaux, les écoles sont fermées. Les populations ne peuvent que circuler en bateau. Dans ce contexte, le risque de propagation de maladies est grand.

Depuis un an, nous travaillons en Inde avec notre partenaire SSK, dans le district de Saharsa pour aider les populations à mieux se préparer face aux inondations, la région étant régulièrement touchée par la montée des eaux. Afin que les installations sanitaires, latrines, et pompes à eau ne soient pas inondées, nous les avons construites en hauteur. Nos équipes établissent des plans de prévention des catastrophes avec les communautés locales, afin de mieux les protéger aux catastrophes que celle-ci et de renforcer leurs capacités de résilience. Avec son partenaire, Malteser International a distribué des bateaux, afin que les populations puissent se déplacer même pendant les inondations. Des jerrycans sont également distribués afin que les communautés puissent avoir accès à l’eau potable. Grâce à des postes de santé récemment installés, les populations ont accès aux soins.


Sur le même sujet

Quel nouveau monde après la chute d’Alep ?

01/01/2017. Le nouvel ordre mondial en gestation depuis des années a pris forme à Alep. La Russie et l’Iran en sont les principaux acteurs. Les États-Unis et l’Europe n’ont plus le monopole de la puissance.

Les pires cauchemars des décideurs pour les dix ans à venir

04/01/2019. Une étude menée par le Forum économique mondial s’est penchée sur les risques les plus présents dans la tête des leaders économiques pour les dix prochaines années.

Pourquoi les Coptes égyptiens sont une cible prioritaire des islamistes

26/05/2017. 90% des Chrétiens d’Orient sont égyptiens, rappelle Marc Fromager, le directeur de l’AED. L’Egypte est le verrou permettant la jonction entre le Moyen-Orient et l’Afrique, qui permettrait d’établir le califat rêvé des islamistes.