Jeudi 19 Octobre 2017
 

A la Une

L’Ordre de Malte s’engage contre la traite des êtres humains

L’Ordre de Malte vient de nommer deux nouveaux Ambassadeurs :

⇒ l’un à Genève pour suivre et combattre la traite d’êtres humains sur le plan international (« Ambassador of the Sovereign Order of Malta to monitor and combat trafficking in persons ») ;

⇒ l’autre au Nigéria pour coordonner la lutte contre la traite en Afrique (« Special Representative of the Sovereign Order of Malta and Co-ordinator for Combating Trafficking in Human Beings in Africa »).

La première priorité de l’Ordre dans ce double engagement est d’évaluer la situation, d’identifier victimes et acteurs, instruments et mécanismes juridiques sur le plan international, régional et national, d’entrer en relations avec Gouvernements et organisations intéressés et participant à la lutte contre cette forme contemporaine d’esclavage.

Il faudra ensuite examiner quelles seront les formes les plus appropriées d’action pour l’Ordre de Malte pour prévenir la traite et en protéger les victimes : les Missions permanentes de l’Ordre à New York, à Vienne, à Strasbourg, à Bruxelles et à Genève s’engageront sur le plan multilatéral ; les Ambassadeurs bilatéraux devront faire le point de la situation dans les 106 pays dans lesquels l’Ordre a des relations diplomatiques ; les 120.000 Membres, professionnels et bénévoles de l’Ordre dans le monde pourront inclure une approche de prévention de la traite et de protection de ses victimes dans leurs activités, tout comme « Malteser International ».

Tous ces efforts de l’Ordre seront coordonnés par le Grand Magistère à Rome.

Le calendrier diplomatique international présente de nombreuses occasions de nouer des contacts, d’échanger des expériences, de prendre des positions, d’établir des plans d’action et des partenariats :

  • la préparation des deux Pactes mondiaux (« Global Pacts ») sur les réfugiés et sur les migrants, qui devraient être acceptés à New York en septembre 2018 ;
  • les 4 et 5 septembre 2017, l’Assemblée générale des Nations Unies tiendra une réunion thématique sur la traite à Vienne, siège de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (UNODC https://www.unodc.org ) très actif dans la lutte contre la traite ;
  • les 27 et 28 septembre, à New York, l’Assemblée générale des Nations Unies devrait adopter une « Déclaration politique » sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Plan mondial d’action pour combattre la traite (« Global Plan of Action to Combat Trafficking in Persons ») ;
  • la réunion du Comité exécutif du HCR du 2 au 6 octobre à Genève ;
  • la discussion thématique sur le Pacte mondial sur les réfugiés les 17 et 18 octobre à Genève, qui se poursuivra les 14 et 15 novembre ;
  • la réunion du Conseil de l’OIM les 28 et 29 novembre à Genève ;
  • le Dialogue méditerranéen à Rome les 1er et 2 décembre 2017 ;
  • le Dialogue à haut niveau sur la protection du HCR les 12 et 13 décembre à Genève ;
  • la session de mars 2018 et 2019 du Conseil des Droits de l’Homme à Genève ;
  • les commémorations du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et de la Convention pour la prévention du génocide, tous deux adoptés le 10 décembre 1948 à New York ;
  • la Plateforme mondiale pour la réduction des risques à Genève au printemps 2019 ;
  • la célébration en 2019 du centenaire de l’OIT, dont le cadre juridique et institutionnel pour la protection des travailleurs migrants et contre le travail forcé doivent être soulignés ;
  • la Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à Genève en novembre-décembre 2019, qui sera marquée par le 70e anniversaire des quatre Conventions de Genève du 12 août 1949 sur la protection des victimes de la guerre.

Michel Veuthey, 

Ambassadeur chargé de la lutte contre le trafic d’êtres humains
Observateur Permanent Adjoint
Mission Permanente d’Observation de l’Ordre Souverain de Malte auprès de l’Office des Nations Unies à Genève

 


Sur le même sujet

Le Saint-Siège rappelle son engagement contre la traite humaine

20/09/2017. « Travailler à mettre fin au travail forcé, à l’esclavage moderne et au trafic de personnes est une des priorités du pontificat » du Pape François. Mgr Paul Richard Gallagher.

Esclavage moderne : mythes et réalités

L’esclavage moderne est présent partout mais la plupart des gens l’ignore. Voici quelques mythes qui l’entourent.