Liban : la préparation aux catastrophes naturelles gagne du terrain - Diplomatie Humanitaire
Mardi 21 Août 2018
 

A la Une

Liban : la préparation aux catastrophes naturelles gagne du terrain

02/03/2015. La tempête Zina, qui a frappé le Liban début janvier 2015, a mis en évidence tout le bénéfice d’une décennie d’efforts pour améliorer la préparation et la réponse aux situations d’urgence.

Dans cet article, il est décrit comment la municipalité de Byblos, ville durement touchée par la tempête, grâce à son partenariat avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement) a évité les blessés et les dégâts matériels.

Voici les mesures prises en amont en préparation aux situations d’urgences :

  • Le développement d’un site Web et d’une application mobile pour fournir des informations d’urgence avant, pendant et après les catastrophes ;
  • L’organisation d’ateliers pour renforcer la capacité de réponse de tous les secteurs, privés et publics.

Découvrez l’article complet sur le site du PNUD


Sur le même sujet

Bangladesh : 20 millions de personnes boivent de l’eau contaminée par l’arsenic

06/04/2016. Vingt ans après la découverte de ce problème, le gouvernement n’a toujours pas apporté de solution appropriée

Partenariats humanitaires : la réalité entre pratique et théorie

Janvier 2015. Plus d’un an après le passage dévastateur du typhon Haiyan sur une partie des Philippines, cet article met en lumière les progrès et les lacunes dans la gestion de l’urgence humanitaire après la catastrophe.

Les architectes du premier secours

06/02/2018. L’ONG française vient au secours des populations touchées par des catastrophes naturelles ou des conflits armés.