Lundi 21 Janvier 2019
 

A la Une

Le développement durable pour gérer le risque des catastrophes

16/03/2015. A l’occasion de la conférence mondiale sur le prévention des risques de catastrophes (Sendaï-Japon-Mars 2015), l’auteur explique que les coûts imposés par les catastrophes représentent, pour certains pays comme les Bahamas ou les Philippines, 50 à 300% des dépenses sociales nationales.

Voilà pourquoi UNISDR (International Strategy for Disaster Reduction) déclare qu’une véritable réduction de la destruction causée par les catastrophes ne doivent pas être basée sur les systèmes d’alertes mais également sur le développement durable.

Lire l’article (en anglais) sur le site de l’ODI-HPN

L’auteur : Dorothea Hilhorst est professeur de l’aide humanitaire et la reconstruction à l’Université de Wageningen et le secrétaire général de l’Association internationale des études humanitaires. 


Sur le même sujet

PIB et pénuries d’eau : la banque mondiale tire la sonnette d’alarme

03/05/2016. La raréfaction de l’eau pourrait amener certaines régions à accuser un recul du PIB, provoquer des migrations et déclencher des conflits.

Les désastres en zone Asie-Pacifique en 2015

10/03/2016. Ce rapport de l’ONU appelle à des actions urgentes pour lutter contre l’augmentation des catastrophes urbaines en Asie-Pacifique.

Pour une diplomatie bleue

06/07/2017. Le doublement des surfaces du globe progressivement mises en exploitation contribue au réchauffement climatique et à la dégradation de l’environnement qui affecte désormais de plein fouet le biotope marin.