L’Arménie et l’Ordre Souverain de Malte signent un accord - Diplomatie Humanitaire
Lundi 20 Août 2018
 

A la Une

L’Arménie et l’Ordre Souverain de Malte signent un accord

Article paru sur le site de l’Ordre Souverain de Malte le 05/04/2018

Le Président de la République d’Arménie Serge Sargsian a été reçu à la Villa Magistrale par le Lieutenant de Grand Maître Fra’ Giacomo Dalla Torre. Cette visite officielle fait suite à celle réalisée en 2016 par l’Ordre souverain de Malte en Arménie, témoignage de liens historiques anciens, de très bons rapports et d’une volonté réciproque d’étendre la collaboration au domaine médical et humanitaire.

Au cours de la visite, l’Ordre souverain de Malte et la République d’Arménie, qui fêtent cette année 20 ans de relations diplomatiques, ont signé un accord de coopération d’une durée de 10 ans, dont l’objectif est de renforcer les activités médicales et sociales menées par l’Ordre de Malte sur le territoire arménien. Parmi celles-ci, l’orphelinat de Zvartnots qui prend soin de plus d’une centaine d’enfants, le centre médical de Dilidjan pour le traitement et la prévention de la tuberculose, l’institut scolaire pour enfants malentendants, et le soutien que notre Ordre fournit à l’hôpital d’Etchmiadzin.

L’engagement d’aujourd’hui égale celui d’hier quand les bénévoles de l’Ordre se mobilisèrent pour aider les réfugiés arméniens pendant la Première Guerre mondiale et, quelques décennies plus tard, en 1988, pour secourir les victimes du tremblement de terre qui fit 25 000 morts. A cette occasion, l’Ordre envoya des équipes de médecins et de secouristes et organisa le transport vers l’étranger de nombreux enfants blessés qui avaient besoin d’opérations chirurgicales délicates.

“Le lien entre l’Arménie, nation chrétienne la plus ancienne, et l’Ordre de Malte, un des plus anciens ordres religieux catholiques, dépasse les aspects humanitaires et sociaux qui restent certes une priorité, et englobent également nos traditions anciennes comme l’engagement commun pour la protection de la minorité chrétienne au Moyen-Orient” a expliqué le Lieutenant de Grand Maître, Fra’ Giacomo Dalla Torre.

“A cet égard, je rappelle la participation de l’Ordre aux commémorations pour le centenaire du génocide arménien en 2015 à Erevan et, quelques jours auparavant, aux célébrations aux cours desquelles Sa Sainteté le pape François parla pour la première fois de l’extermination des arméniens comme du premier génocide du Xxème siècle”, a ajouté le Lieutenant.

“La visite d’aujourd’hui illustre le désir réciproque de maintenir un haut niveau de dialogue. L’engagement humanitaire de l’Ordre de Malte dans le monde mérite le plus haut éloge” a expliqué le Président Serge Sargsian. “C’est à travers la promotion de valeurs partagées que l’on peut défendre le monde de la diffusion de sentiment de xénophobie”, a-t-il ensuite ajouté.

Les liens entre l’Arménie et l’Ordre de Malte trouvent leurs racines au XIIème siècle. Ils remontent précisément à l’année 1183 quand les autorités arméniennes offrirent des propriétés au Grand Maître de l’époque, Fra’ Roger des Moulins pour développer des activités hospitalières”.


Sur le même sujet

Dans un monde « chaotique », le chef de l’ONU appelle à regagner la confiance des peuples envers le multilatéralisme

18/02/2017. « Nous vivons dans un monde dangereux. Nous assistons à une multiplication de nouveaux conflits, de vieux conflits semblent ne jamais mourir – que ce soit en Afghanistan ou en Somalie » António Guterres.

La Syrie, laboratoire d’un nouvel ordre régional au Moyen-Orient

14/02/2016. Le rôle de la Russie et la crédibilité de l’engagement des États-Unis en Syrie ont dominé les débats de la Conférence sur la sécurité de Munich

Le défi humanitaire en Syrie expliqué par Peter Maurer, président du CICR

02/06/2017. Le CICR a déployé en Syrie la plus grande opération de son histoire et l’une des plus complexes selon son président, Peter Maurer.