Dimanche 18 Février 2018
 

A la Une

Italie : migration et Libye au cœur des discussions

18/03/2015. Lors d’une conférence de presse à Rome, le Secrétaire général des Nations Unies s’est dit préoccupé par la situation en Libye. Il s’est exprimé sur la présence accrue de l’État Islamique. Il a indiqué que l’ONU faisait de son mieux pour améliorer le dialogue entre les différents partis libyens et éviter un regain de violence.

Au cours de ses entretiens dans la capitale italienne, Ban Ki-moon a également évoqué le problème de la migration. « Je suis horrifié par le manque de scrupule des trafiquants » a-t-il déclaré, rappelant les abus auxquels certains migrants, chercheurs d’asile et refugiés sont confrontés, ajoutant que dans certains cas, les trafiquants n’hésitaient pas, à les abandonner en mer.

Lire l’article et écouter le reportage sur le site des Nations Unies 


Sur le même sujet

01/12/2015. Qui est l’ennemi ? Exprimée sans détour, cette interrogation reflète d’abord la perplexité devant les tensions d’un monde qui se complexifie en permanence.

Les dirigeants de l’ONU et du CICR lancent un avertissement conjoint

31/10/2015. Ban Ki-moon, et Peter Maurer, ont lancé un avertissement conjoint sur l’impact des conflits actuels sur les civils et demandent que des mesures concrètes et urgentes soient prises face à la souffrance humaine et à l’insécurité.

La résolution de l’ONU laisse espérer un changement de cap de Moscou sur la Syrie

19/12/2016.Votée à l’unanimité au Conseil de sécurité des Nations unies dimanche, elle devrait permettre le déploiement rapide d’observateurs à Alep.