Lundi 16 Juillet 2018
 

A la Une

Le Grand Maître de l’Ordre de Malte reçu au Vatican

Le Pape a reçu jeudi 23 juin en audience privée le Grand Maître de l’Ordre de Mate, Fra’ Matthew Festing, à l’occasion de la Saint Jean-Baptiste, saint patron de l’ordre hospitalier, fêté le 24 juin.

Le drame des réfugiés et des migrants ont été au cœur de cette rencontre. A cette occasion, Fra’ Matthew Festing a présenté au Pape les projets en cours de l’Ordre de Malte sur cette question, en Afrique, en Mediterranée et en Europe.

« Vous faites du bien » a dit le pape François alors qu’il remettait au Grand Maître une médaille représentant Saint Martin donnant la moitié de son manteau à un pauvre, et des copies de « Evangelii gaudium », de « Laudato sii » et de « Amoris laetitia ». En échange le Grand Maître a offert au pape François une médaille en argent représentant l’hôpital de l’Ordre à Jérusalem au 11ème siècle, symbolisant aussi l’assistance de l’Ordre de Malte aux malades et aux pèlerins durant cette année de jubilé.

Avec son réseau de près de 100 000 volontaires, ses associations, ambassades, corps de volontaires et de secouristes, l’Ordre de Malte a particulièrement intensifié ses activitès ces dernières annèes, pour venir en aide aux régugiés le long des principales routes migratoires. Aujourd’hui, l’Ordre de Malte est présent dans 120 pays dans le monde, y compris en Iraq et en Syrie où en Irak.

Présent au sommet humanitaire mondial d’Istanbul les 23 et 24 mai dernier, l’ordre hospitalier a contribué à mettre en évidence l’engagement humanitaire des organisations d’inspiration religieuse sur les différents théatres de guerre. Au terme de l’audience avec le Pape François, le Grand Maître de l’Ordre de Malte sera reçu par le secrétaire d’état le cardinal Pietro Parolin.

Voir l’article sur le site de Radio Vatican


Sur le même sujet

Les enseignements tirés de la gestion du transit des migrants et des réfugiés en Croatie

01/09/2016. Entre septembre 2015 et avril 2016, 650 000 personnes ont traversé la Croatie pour rejoindre l’Europe, quels enseignements peut-on en tirer ?

Genève : le Conseil des droits de l’homme fait l’inventaire des idées reçues sur les migrants et réfugiés

10/03/2017. « Chaque pays a le droit souverain de protéger ses frontières » Mais on ne doit pas oublier que les migrants sont des êtres humains qui ont des droits.

Filippo Grandi, diplomate de la solidarité humaine

07/02/2017. À la tête du Haut-Commissariat aux réfugiés depuis un an, Filippo Grandi, 59 ans, poursuit son travail de Sisyphe, point culminant d’une carrière consacrée au service des réfugiés.