Vendredi 25 Mai 2018
 

A la Une

Les enseignements tirés de la gestion du transit des migrants et des réfugiés en Croatie

Entre septembre 2015 et avril 2016, 650 000 personnes ont traversé la Croatie pour rejoindre l’Europe, provoquant ainsi une crise humanitaire d’un nouvel ordre où des milliers de personnes ont eu besoin d’assistance dans un laps de temps réduit et avec des ressources limitées.

Ce rapport analyse la gestion de la crise d’un point de vue local et territorial : le rôle des organisations et des autorités locales, les interactions avec les acteurs internationaux, les mécanismes institutionnels permettant une meilleure collaboration entre acteurs locaux, nationaux et internationaux.

Les auteurs identifient également les facteurs ayant influencé les capacités de réponse des acteurs locaux comme la mobilité très rapide des migrants, ou encore les décisions prises par le gouvernement concernant la coordination de l’assistance.

Lire le rapport(en Anglais) du groupe URD (Urgence Réhabilitation Développement)

Visiter le site de l’URD


Sur le même sujet

Au Cameroun, l’Église catholique est appelée à jouer un rôle de médiation

26/04/2018. Face aux risques de guerre civile, Crisis Group juge que l’Église est « quasiment le seul acteur » en mesure d’intervenir.

Réfugiés palestiniens : pourquoi Trump coupe les vivres à l’UNRWA

18/01/2018. Dans le cadre de coupes budgétaires annoncées, l’administration américaine va réduire de façon drastique sa participation financière à l’UNRWA, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens

« L’inaction a parfois un coût bien pire que l’action »

08/02/2016. Entretien avec Jean-Pierre Filiu face à la situation au Proche et Moyen Orient.