Samedi 20 Janvier 2018
 

A la Une

Cameroun : aider les réfugiés centrafricains à surmonter les traumatismes des massacres.

24/05/2015. Deux ans après le coup d’Etat en Centrafrique, près de 450.000 personnes ont fuit les combats et les massacres pour se réfugier dans les pays voisins. 138.500 Centrafricains ont rejoint le Cameroun. Beaucoup souffrent de traumatismes liés aux violences dont ils ont été témoins. Les équipes de l’ONG Care ont rencontré Jamila et son fils Paul, réfugiés dans le site de Timangolo. Ils reçoivent une aide psychosociale de Care.

Lire l’article sur le site du Huffington Post

A propos de l’auteur : Philippe Lévêque est le directeur général de CARE France


Sur le même sujet

Le chef de l’humanitaire de l’ONU réclame davantage d’argent pour aider le Yémen, le Soudan du Sud et la Somalie

10/03/2017. Stephen O’Brien a expliqué qu’il s’agissait de « la plus grave crise humanitaire au monde », où deux tiers de la population a besoin d’assistance.

Eric POURCEL : « Le principe juridique d’ingérence humanitaire… n’existe pas »

26/02/2015. Dans cet article très documenté, l’auteur explore la notion « d’ingérence humanitaire ».

Les plus gros bailleurs de fonds de 2016

Au total, quelque 22 milliards USD de dépenses humanitaires ont été enregistrés en 2016. En 2015, l’aide d’urgence a pesé pour environ 16% du total des dépenses en aide à l’échelle internationale.