Samedi 27 Mai 2017
 

A la Une

Arrivées de migrants par la Méditerranée en Europe : les chiffres

Arrivées de migrants par la Méditerranée en Europe : 345 440 ; décès en mer : 4 655

D’après l’OIM, au 20 novembre, 345 440 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer en 2016, principalement en Grèce et en Italie. Quelque 171 264 personnes sont arrivées en Grèce et 168 542 en Italie en 2016. Le nombre total est bien en-deçà du nombre d’arrivées à la même période en 2015, lorsque 883 393 migrants et réfugiés avaient entrepris le périple.

Quelque 4 655 personnes ont péri en mer en tentant la traversée en 2016, contre 3 557 à la même date en 2015. C’est presque 1 100 décès de plus en 2016, malgré un flux de migrants et de réfugiés bien en-dessous de la moitié du total de 2015.

L’itinéraire de la Méditerranée centrale reliant l’Afrique du Nord, en particulier la Libye, à l’Italie s’est avéré être le plus meurtrier, représentant plus de 4 100 des noyades de cette année, soit à peu près 90 pourcent des décès survenus dans la Méditerranée. En 2015, cet itinéraire représentant environ 80 pourcent de tous les décès.

Flavio Di Giacomo de l’OIM à Rome a rapporté, lundi, que d’après les derniers chiffres du Ministère italien de l’intérieur, quelque 168 542 migrants sont arrivés en Italie par la mer jusqu’ici en date du 16 novembre, soit une hausse de plus de 17 pourcent par rapport aux 143 705 arrivées pendant la même période l’année dernière.

tabeau-chiffre-migrants

Cette semaine, les responsables du Ministère ont aussi publié des données sur les dix principales nationalités des migrants et des réfugiés arrivés par la mer en 2016. Le plus grand nombre (33 806) provenaient du Nigéria, soit près du double des 19 576 migrants arrivés par cet itinéraire en 2015.

D’autre part, au moins deux des principaux pays d’origine dans la corne de l’Afrique (Erythrée et Somalie) montrent d’importantes baisses par rapport à 2016. Jusqu’en octobre 2016, 19 288 Erythréens sont arrivés en Italie par la mer, contre 37 796 au 1er octobre 2015. Le nombre d’arrivées de Somaliens est passé de 11 020 l’an dernier à 6 698 cette année.

Plusieurs autres pays d’Afrique de l’Ouest – en plus du Nigéria – ont aussi enregistré une augmentation par rapport à l’année dernière. Le nombre de migrants de Guinée en Italie s’est multiplié par six, passant à 11 131 pendant les 10 premiers mois de 2016 par rapport aux 1 916 de l’année dernière.

tableau-2-migration

Les ivoiriens ont plus que triplé, passant de 3 023 à 10 502. Le Ghana, le Mali et la Gambie ont également enregistré de fortes hausses. Le flux de Soudanais était presque le même que l’année dernière, passant de 8 692 pendant les 10 premiers mois de 2015 à 9 033 pendant la même période en 2016.

Lire l’article sur le site de l’IOM


Sur le même sujet

« Je suis né et j’ai grandi dans un camp de réfugiés »

06/07/2016. Non, l’humanité n’est pas aussi mondialisée que vous le pensez …

Discours prononcé par le président du CICR au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine

18/10/2016. Discours de Peter Maurer sur ses activités et les défis liées à la paix et à la sécurité en Afrique en matière de prestation d’assistance humanitaire dans les situations de crise et de conflit.

Les plus gros bailleurs de fonds de 2016

Au total, quelque 22 milliards USD de dépenses humanitaires ont été enregistrés en 2016. En 2015, l’aide d’urgence a pesé pour environ 16% du total des dépenses en aide à l’échelle internationale.