Mardi 19 Juin 2018
 

A la Une

48 ONG humanitaires signent une déclaration conjointe

27/02/2015. Face à l’augmentation des menaces pour la sécurité des travailleurs de l’aide humanitaire mais également face aux restrictions de certains Etats entravant l’accès impartial des populations aux secours,  48 ONG réaffirment leur attachement aux principes humanitaires. 

Cette déclaration demande aux acteurs humanitaires, aux donateurs, aux États et à toutes les parties impliquées dans les conflits :

  • De réaffirmer leur engagement à respecter et à promouvoir les principes d’humanité, de neutralité, d’impartialité et d’indépendance, vers toutes les parties prenantes impliquées dans les crises humanitaires, et de réaffirmer la valeur de l’impératif humanitaire;
  • D’examiner et revoir toutes les politiques humanitaires dans le respect des principes humanitaires et de renforcer les engagements existants concernant les bonnes pratiques tels que les principes du GHD (Les Principes et Bonnes Pratiques pour l’Aide Humanitaire (GHD)
  • De protéger le droit fondamental pour les populations touchées à l’accès à l’aide humanitaire;
  • De permettre et de favoriser le libre accès et sans entraves à toutes les populations nécessitant une assistance et de promouvoir la sécurité, la protection et la liberté de circulation du personnel humanitaire.

Lire la déclaration (en anglais) 


Sur le même sujet

Accord UE-Turquie : l’inquiétude de l’Œuvre d’Orient

19/03/2016. Mgr Pascal Gollnisch, directeur de l’Œuvre d’Orient exprime ses réticences face à cet accord

Le problème des convois humanitaires

03/10/2016. Ces convois sont-ils un symptôme surfait d’un système humanitaire politisé qui n’a pas su sauver le peuple syrien ?

Syrie : sombre anniversaire après 7 ans de guerre civile

09/03/2018. Après 7 ans, les violences dues à la guerre civile syrienne continuent d’être cause de souffrances énormes pour des millions de civils au Moyen-Orient.