Mardi 23 Janvier 2018
 

A la Une

Les risques et tendances pour l’humanitaire en 2016

L’organisation ACAPS, basée à Genève, fondée en 2009 par trois ONG dont le « Norwegian Refugee Council », auxquelles se sont jointes « Action contre la faim » et « Save the Children International » et des instituts de recherche, vient de publier un rapport en anglais sur l’évaluation des risques et tendances pour l’humanitaire en 2016.

Onze pays sont sur deux listes prioritaires

  • Afghanistan, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Irak, Libye, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud, Syrie, Yémen
  • Burundi, Cameroun, Ethiopie, Myanmar, Niger, Ukraine et Risques posés par El Niño

Chacun de ces pays et risques fait l’objet d’un scénario détaillé.

Lire le rapport (en anglais) 


Sur le même sujet

Il est urgent d’accroître massivement l’aide humanitaire pour faire face à la crise alimentaire

22/03/2017. « Il y a besoin de toute urgence de vivres, d’eau, d’abris et de soins de santé. Des millions de personnes n’ont plus rien pour survivre. »

Des satellites pour le respect du droit humanitaire

L’UNITAR et le HCDH ouvrent la voie à une analyse plus systématique des images satellites pour protéger les droits de l’homme.

Les principales organisations médicales font équipe pour apporter de nouveaux traitements antituberculeux

19/03/2015. Les organisations internationales PIH, MSF, IRD et leur partenaire financier UNITAID ont commencé en Avril le projet « endTB », un partenariat visant à changer radicalement la gestion de la tuberculose multirésistante.