Mardi 16 Octobre 2018
 

A la Une

Les risques et tendances pour l’humanitaire en 2016

L’organisation ACAPS, basée à Genève, fondée en 2009 par trois ONG dont le « Norwegian Refugee Council », auxquelles se sont jointes « Action contre la faim » et « Save the Children International » et des instituts de recherche, vient de publier un rapport en anglais sur l’évaluation des risques et tendances pour l’humanitaire en 2016.

Onze pays sont sur deux listes prioritaires

  • Afghanistan, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Irak, Libye, Nigeria, Somalie, Soudan du Sud, Syrie, Yémen
  • Burundi, Cameroun, Ethiopie, Myanmar, Niger, Ukraine et Risques posés par El Niño

Chacun de ces pays et risques fait l’objet d’un scénario détaillé.

Lire le rapport (en anglais) 


Sur le même sujet

Dossier : repenser la Philanthropie

12/10/2017. Exit la charité, les riches investissent désormais plus qu’ils ne donnent. «Le Monde», «Le Temps» et l’IHEID ont consacré la journée du 12 octobre à ce «Rethinking philanthropy» lors d’une conférence à Genève.

48 ONG humanitaires signent une déclaration conjointe

27/02/2015. Face à l’augmentation des menaces pour la sécurité des travailleurs de l’aide humanitaire, 48 ONG réaffirment leur attachement aux principes humanitaires.

Famine en Afrique et au Yémen : « Mourir de faim aujourd’hui, c’est mourir des conséquences de la guerre »

28/03/2017. Rony Brauman, ex-président de Médecins sans frontières, analyse les origines politiques de la famine.